Le coursier se doit d’aller vite pour mener à bien ses missions et satisfaire ses clients. Mais est-ce que cela nécessite vraiment une course contre la montre ?

Le métier de coursier, par définition, est synonyme de réactivité et de rapidité. Le respect des délais, généralement très courts, est l’essence même de la prestation de coursier. Il faut exécuter les courses demandées en un temps record afin de donner satisfaction aux clients.
Les sociétés de coursiers proposent ainsi de réaliser des courses avec livraison de plus en plus « express ». Les coursiers doivent donc se confronter à une véritable course contre la montre ?

Coursier : le professionnalisme avant tout !

La rapidité oui, mais dans la limite du raisonnable ! Le coursier se doit, bien entendu, de respecter les délais de course sur lesquels il s’est engagé. Néanmoins, il ne doit en aucun cas négliger sa sécurité, notamment sur la route.
Il est grand temps d’en finir avec certains préjugés sur la profession de coursier : un bon coursier n’est pas un as du volant ! Il doit par exemple respecter, en toutes circonstances, le Code de la Route et précisément les limitations de vitesse. Une course n’est considérée comme efficace que lorsqu’elle est réalisée dans les « règles de l’art ».
Le professionnalisme du coursier réside donc dans sa gestion du temps et sa bonne organisation. C’est d’ailleurs pour cela que les sociétés de coursiers proposent leurs services sur une zone bien délimitée, afin de pouvoir assurer ses prestations raisonnablement. Par ailleurs, les courses sont généralement optimisées en terme de trajet et parfois même grâce à une mutualisation des livraisons.
Les coursiers de VOILI VOILOU sont sensibilisés à ces règles et font ainsi preuve d’un réel professionnalisme pour satisfaire la clientèle.